• Actualité
  • La vie chez leboncoin
  • RH
Posted on :

Comment se réinventer pour rester fidèle à soi-même

Deux ans. Voici maintenant deux ans que leboncoin, comme l’ensemble des entreprises et citoyens français, se trouve confronté à une crise sans précédent. Alors que l’exceptionnel est subitement devenu la norme, nous n’avons pas eu d’autre choix que de nous réinventer. Et par là même trouver les solutions pour répondre à une question clé : comment, malgré les confinements et restrictions, permettre à nos collaborateurs de poursuivre leur activité, sans pour autant renoncer à nos valeurs fondatrices ? En d’autres termes, comment faire vivre à distance notre culture si singulière, où la proximité tient une place centrale ? Le recul nous permet aujourd’hui d’affirmer que nous sommes parvenus à relever cet ambitieux challenge, et ce, en optant pour une ligne de conduite résumable en deux mots : être réactif et créatif.  

 

De l’importance de l’agilité 

Une étude réalisée par Odoxa, en octobre 2020, a montré que 85 % des Français estimaient que l’instauration du télétravail impliquait un accompagnement de la part des entreprises. Indéniablement, la séparation physique a constitué un challenge de taille pour le monde du travail dans son ensemble. Pour rappel, avant la crise sanitaire, le rythme au boncoin était d’un jour de télétravail accordé par semaine – le mardi et le jeudi. Nos manières de faire ont été bouleversées par la situation extraordinaire que nous avons connue, avec la volonté, évidemment, de respecter précisément les directives gouvernementales. Dans ces conditions nouvelles, l’objectif principal était simple : assurer la sécurité de nos collaborateurs. Le télétravail est devenu la règle et nous avons offert à ceux qui en ont émis le besoin la possibilité de venir travailler sur place, sous certaines conditions et en encadrant leur présence. 

À l’heure d’affronter cette crise, leboncoin a pu disposer d’indéniables atouts par rapport à d’autres entreprises. Notre dimension « numérique » et, plus encore, notre habitude d’avancer en mode « agile », nous ont assurément aidés à nous placer en ordre de marche. Cette approche a été décisive dans notre capacité à adapter rapidement nos process afin de poursuivre nos activités. Bon nombre de dispositifs n’ont pas eu à être automatisés et ritualisés dans l’urgence : ils l’étaient déjà. 

Nous avons toujours pensé que la clé était de parvenir à rester fidèle à nos valeurs fondatrices. Nous avons ainsi beaucoup communiqué sur les changements de rythme et les décisions prises auprès des collaborateurs. Dans la tempête, plus que jamais, la transparence devait être complète.

 

 Trouver un nouveau rythme 

L’été dernier, le groupe a commencé à réfléchir à une véritable politique télétravail. Le but ? Définir un rythme flexible, compétitif et en adéquation avec les attentes de nos collaborateurs. La réflexion a donc été menée à la manière du boncoin, c’est-à-dire en veillant à partager la prise de décisions. Réunions de travail, discussions animées… les équipes ont échangé individuellement et collectivement sur ce nouveau format de télétravail et au rythme qui leur conviendrait le mieux. Avec en tête un impératif : préserver notre proximité et notre sentiment d’appartenance au boncoin. 

Aujourd’hui, nous ne parlons plus en nombre de jours de télétravail, mais en nombre de jours de présence. Ce changement sémantique illustre bien la mutation significative que nous avons opérée dans notre manière de travailler. En test depuis le 1er octobre, ce nouveau format s’adapte aux besoins et spécificités des différentes équipes : deux jours de présence minimum toutes les deux semaines pour les équipes P&T, 4 jours de présence par semaine pour les équipes télévente, et 2 jours de présence minimum par semaine pour les équipes transverses. Nos collaborateurs ont également la possibilité de réaliser 4 semaines dans l’année entièrement en télétravail, ce qui leur permet notamment, s’ils le souhaitent, de télétravailler depuis l’étranger (dans la mesure où ils peuvent être présents en même temps que le reste de l’équipe). 

Le retour dans un bureau bien différent de ce que nous connaissions, a constitué un moment de partage singulier. Nous avons pu mesurer à quel point il était important de continuer à échanger sans interface. C’est pour cela que pour toutes les équipes transverses nous avons décidé, ensemble, d’un jour de présence commun à l’ensemble de l’équipe. Un moment précieux de consolidation des liens qui nous unissent, en particulier pour tous les collaborateurs nous ayant rejoints récemment. Toujours dans une volonté de préserver notre proximité, nous demandons par ailleurs aux nouveaux collaborateurs d’être présent sur site le premier mois, afin de s’approprier les lieux et la culture du boncoin.

 

Une dynamique de succès tournée vers de nouveaux défis

Malgré les obstacles, nous avons donc tenu, sans mettre à mal nos valeurs. Dans quelques semaines, nous réaliserons un bilan de ce nouveau format télétravail, analyserons les retours des équipes, les conséquences de cette organisation sur les synergies entre les différents services, et plus globalement, sur le fonctionnement de notre entreprise. Si besoin, nous n’hésiterons pas à procéder à des adaptations. Cet état des lieux sera également l’occasion de s’assurer que notre politique télétravail est cohérente par rapport aux propositions actuelles sur le marché du travail. Parce que nous souhaitons offrir le meilleur à nos collaborateurs et fidéliser nos talents. 

Cette année, les challenges ne seront pas moindres… Nous resterons vigilants et à l’écoute des besoins des collaborateurs, puisque nous savons qu’ils peuvent évoluer rapidement. Nous travaillerons également sur notre capacité à faire vivre nos valeurs dans cet environnement de travail à distance avec lequel nous devons encore nous familiariser. Et comme toujours, pour trouver la meilleure manière d’atteindre les objectifs, nous suivrons un même chemin : fidélité à nos convictions et pragmatisme !